Mis à jour le 23 octobre 2014
Une journée toute en BD Une semaine de 4 points contre Gatineau Sugar Sammy, l’art de l’ambiguïté émotive ! Les Voisins : plus ça change, plus c’est pareil!
 
Une journée toute en BD

Une journée toute en BD

Une journée toute en BD
Une semaine de 4 points contre Gatineau

Une semaine de 4 points contre Gatineau

Une semaine de 4 points contre Gatineau
Sugar Sammy, l’art de l’ambiguïté émotive !

Sugar Sammy, l’art de l’ambiguïté émotive !

Sugar Sammy, l’art de l’ambiguïté émotive !
Les Voisins : plus ça change, plus c’est pareil!

Les Voisins : plus ça change, plus c’est pareil!

Les Voisins : plus ça change, plus c’est pareil!
Une journée toute en BD

Une journée toute en BD

C’est le mardi 4 novembre que se déroulera la première édition d’une journée spéciale entièrement consacrée à la bande dessinée. L’événement est organisé par trois stagiaires du service de l’animation culturelle (SAC) du Cégep de St-Jérôme, qui souhaitent permettre aux étudiants du collège d’en apprendre davantage sur le monde de la bande dessinée et les […]

Publié le 23 octobre 2014Lire la suite >

Une semaine de 4 points contre Gatineau

Une semaine de 4 points contre Gatineau

Cette semaine, l’équipe de Blainville-Boisbriand signe deux victoires consécutives alors qu’uniquement deux matchs étaient prévus au calendrier de l’équipe laurentienne, et ce, exclusivement contre les Olympiques de Gatineau. Victoire méritée Vendredi, la partie avait lieu à Gatineau où l’équipe de Joël Bouchard a triomphé 5-2. Vendredi, l’Armada a su dominer en zone offensive face à l’équipe gatinoise en effectuant 40 lancers […]

Publié le 23 octobre 2014Lire la suite >

Sugar Sammy, l’art de l’ambiguïté émotive !

Sugar Sammy, l’art de l’ambiguïté émotive !

Sugar Sammy, charmant, fut chaudement applaudi et il joua bien son rôle de teigne assumée, petits sourires en coin et humour près du racisme.

Publié le 21 octobre 2014Lire la suite >

Les Voisins : plus ça change, plus c’est pareil!

Les Voisins : plus ça change, plus c’est pareil!

Les Voisins laisse conséquemment au spectateur une étrange impression douce-amère, une fois les fous rires passés : avec l’avènement des réseaux sociaux et des téléphones cellulaires, cette pièce est d’actualité, plus que jamais, parce qu'elle nous révèle à quel point la collectivité québécoise a peu évolué depuis l’écriture du texte.

Publié le 20 octobre 2014Lire la suite >