Mis à jour le 22 janvier 2015
Ô lit s’illustre au théâtre d’En Scène Le bruit des os qui craquent : une dure réalité Marc Hervieux chante Noël sous la musicalité de l’orchestre de La Sinfonia de Lanaudière Papa, d’où est-ce que je viens?
 
Ô lit s’illustre au théâtre d’En Scène

Ô lit s’illustre au théâtre d’En Scène

Ô lit s’illustre au théâtre d’En Scène
Le bruit des os qui craquent : une dure réalité

Le bruit des os qui craquent : une dure réalité

Le bruit des os qui craquent : une dure réalité
Marc Hervieux chante Noël sous la musicalité de l’orchestre de La Sinfonia de Lanaudière

Marc Hervieux chante Noël sous la musicalité de l’orchestre de La Sinfonia de Lanaudière

Marc Hervieux chante Noël sous la musicalité de l’orchestre de La Sinfonia de Lanaudière
Papa, d’où est-ce que je viens?

Papa, d’où est-ce que je viens?

Papa, d’où est-ce que je viens?
Ô lit s’illustre au théâtre d’En Scène

Ô lit s’illustre au théâtre d’En Scène

Assurément, les amateurs d’art théâtral et de danse contemporaine sont comblés par cette pièce empreinte de poésie.

Publié le 22 janvier 2015Lire la suite >

Le bruit des os qui craquent : une dure réalité

Le bruit des os qui craquent : une dure réalité

Finalement, cette œuvre est incontournable, puisqu'elle arrive à la fois à divertir et à instruire. Le phénomène des enfants soldats, largement méconnu, est pourtant présent dans 41 pays.

Publié le 22 janvier 2015Lire la suite >

Marc Hervieux chante Noël sous la musicalité de l’orchestre de La Sinfonia de Lanaudière

Marc Hervieux chante Noël sous la musicalité de l’orchestre de La Sinfonia de Lanaudière

Unique et apaisant, ce concert symphonique est sans contredit un hymne aux chants traditionnels de Noël. L’orchestre de La Sinfonia de Lanaudière, sous la direction du maestro Stéphane Laforest, exécute une symphonie de grande qualité. Ce fut véritable coup d’envoi à l’ambiance des fêtes.

Publié le 22 janvier 2015Lire la suite >

Papa, d’où est-ce que je viens?

Papa, d’où est-ce que je viens?

Et si l’école ne vous a jamais plu, sachez que, dans la salle de classe de M. Diouf, la matière est bien loin d’être banale.

Publié le 22 janvier 2015Lire la suite >

Suivez-nous sur Facebook!